Art Livres et Evénements Vu à Milan (2ème partie)

Vu à Milan (2ème partie)

04/04/17 07:55:45 (Un commentaire)

de: Sophie Normand

Visuel Une Nuit Nomade

                                                    Visuel Une Nuit Nomade (anciennement Une Nuit à Bali) 

 

Chose promise, chose dûe, voici la suite de notre tour d’Esxence. La semaine dernière nous évoquions le rythme croissant des nouveautés et l’évolution des tendances de la niche. Cette fois-ci, sortons un peu du salon pour voir ce qu’il se passe autour … Car plusieurs marques présentaient cette année leurs nouveautés en marge de l’évènement.

A l’image d’Une Nuit à Bali (Fleur des Fleurs, Murmure des Dieux, Suma Oriental…), qui avait convié les professionnels à découvrir ses deux nouvelles fragrances au coeur de sa suite de l’Hôtel Principe di Savoia, à deux pas du Salon Esxence.

Cette année, la marque se réinvente en Une Nuit Nomade, pour mieux poursuivre son tour du monde olfactif. Parce qu'au-delà des odeurs, le parfum est aussi une évasion de l'esprit, un voyage immobile, Une Nuit Nomade nous invite à explorer de nouvelles contrées.

 

 

Montauk, dans les Hamptons                                                              Montauk, dans les Hamptons, au bout de Long Island

 

 

Après Une Nuit à Bali, une première collection dédiée à l’Indonésie, c’est aux Etats-Unis que nous entrainent les deux créateurs. Et plus précisément sur la Côte Est, au large de New York, tout au bout de la presqu’île de Long Island. Une nouvelle collection intitulée Une Nuit à Montauk,  hameau des Hamptons, mais surtout lieu mythique où a séjourné Andy Warhol, entraînant dans son sillage de nombreux artistes.

 

 

Visuel Une Nuit à Montauk

                                                                                            Visuel Une Nuit à Montauk 

 

 

C’est à la talentueuse Annick Menardo que la marque a confié le soin d’interpréter olfactivement cette nouvelle destination, à travers deux fragrances, Memory Motel et Rose America (qui devraient voir le jour très prochainement). Cette dernière s’inspire d’une variété de rose qui pousse au coeur des dunes de Montauk, la Rosa Rugosa. Parce que la Reine des Fleurs est un thème maintes fois revisité, le parfumeur l’a imaginé ici sous un jour marin. Avec un côté plage, mais qui tient plus d’un effet salin, que des aspects aquatique-melon de la calone. A l’aide d’une absolue d’algue, Annick Menardo a esquissé une rose salée,  comme imprégnée des embruns de la mer. Une rose bulgare dont on a poussé les tonalités fruitées (note framboise), mais qui se révèle assez aérienne dans son évolution. Malgré un accord oeillet qui texture le coeur du parfum de tonalités florales et épicées, la rose offre une vraie légèreté, comme portée par l’hédione, sur un fond très légèrement poudré.

 

 

 

Memory Motel joue quant à lui une partition plus orientale, teintée de tabac, de patchouli, ourlée de vanille. Un parfum plus sombre et dense, qui puise son inspiration dans les années 70.  Une période de fièvre créative, où toute la scène artistique venait séjourner dans la maison d’Andy Warhol à Montauk. Comme ce fameux été où les Rolling Stones y enregistrèrent un de leurs plus grands albums, Black and Blue, et où figure la mélancolique ballade “Memory Motel”. Ce souffle un peu rock’n roll, cette aura mythique, Annick Menardo l’a traduit avec un accord oeillet qu’elle a enveloppé de notes tabac, de patchouli et de vanille, le tout relevé de touches aromatiques en tête (géranium, feuille de violette?...). J’y perçois aussi un côté mousse de saxe, ou du moins une note ibq (isobuthylquinoléine). 

Une nouvelle collection aux inspirations brillantes, portée par la maîtrise d’Annick Menardo, et qui compte parmi les parfums qui m’ont vraiment séduite durant le salon.  

Mais d’autres maisons, venues présenter leur nouveautés en marge du salon ont également retenu mon attention. J’aborderai leur actualité dans la troisième partie de ce débrief d’Esxence.

A suivre! 

 

Sophie Normand, 
Editrice, rédactrice & Traductrice

C’est parce que j’étais fascinée par les parfums depuis l’enfance que mon métier de rédactrice m’a menée vers un blog où j’évoquerais ma passion pour cet univers riche en émotions... J'ai par la suite prêté ma plume au site de Cinquième Sens, l’Olfathèque. Expérience qui m’a permis de bénéficier du Cursus Matières Premières et Formulation afin d’y approfondir mes connaissances olfactives, d’acquérir des notions d'évaluation. Depuis je suis devenue rédactrice et formatrice parfum free-lance.



Précédent Art Livres et Evénements Suivant


Advertisement

StellaDiverFlynn
StellaDiverFlynn

Merci beaucoup pour ces présentations en marge de l'Esxence ! J'aime bien Suma Oriental, mais les autres de la marque ne m'ont pas autant impressionné. Mais ces deux nouveautés m'intriguent beaucoup. Une rose salée et un rock n'roll autour de l'oeillet et de mousse de saxe ont l'air original. J'espère les découvrir bientôt !

Apr
04
2017

Ajouter votre critique

Devenez un membre de la communauté en ligne et ecrivez vos propres critiques.

Advertisement

Marques populaires: